0%

Loading...

00:00

00:00

00:00
Soundcloud Youtube Itunes

Loading

00:00

00:00

00:00

Lyrics

Casquettes Grises

[Refrain]
UN : la casquette pleine de matière grise
DEUX : les baskets pleines de galères tristes
TROIS : j’reflète l’aspect du salaire S.M.I.C
ENFIN : j’suis coupable d’être c’qu’ils croient qu’je suis !
 
[Hi-Tekk]
Je suis cool comme l’attaque à l’arme blanche ou la mort par électrocution !
Je colle à tes sapes comme l’odeur de clopes. Lope-sa, t’es sale !
A 30, on glande en bande autour d’un banc
La grande gueule a toujours une anecdote de merde
On se la raconte comptes en banque pleins
Alors qu’on pèse que dalle !
Mes yeux vitreux reflètent la transaction clandestine
Quand je vois le stup’ je pense : “pendez c’type !”
Dans ce cas, j’encrasse le filtre, la fumée se compte en taffes
Donc tu tombes en panne. Les gens stagnent sans strass
Sans cesse sans taff et fantasment
Je me plonge, clean, dans la masse nocturne !
 
[Nikkfurie]
Ton rap pathétique ou comique digne de chez Pathé-Marconi
Ce flic, plein de pâté m’a reconnu
Ma carte, mon passeport m’a retenu
9.3 par patelin, par commune qui pète sur Barre et Sarkozy
Qu’tu sois du Tarn ou d’Armorique :
La bonne vieille barrette narcotique
Je serais pas ton gendre, je suis un mec genre sapé “Mandrill”
Enfant et à sec : t’as pris comme marraine Candy !
Ambre et pastels, les sirènes d’Alexandrie
Le chanvre des Aztèques : les migraines d’années sans vivre !
Se pendre est plus pauvre que se tirer dans l’infanterie !
Nikkfurie… polystyrène dans la penderie
J’ai plus de vitesse dans la pente
Il y a plus de 6 teç’ dans l’attente
Leur politesse dans un sens :
Une Vittel dans l’incendie !
 
[Refrain] x2
 
[Nikkfurie]
Nous sommes complémentaires
Pire qu’un tremblement de Terre
J’ai un sampler en tête
Je te force à rendre l’antenne
Entre menteurs, faites gaffe, j’entre et j’enterre
Débats sans commentaires de garçons très gentils
Qui ? Nikkfurie, Hi-Tekk, La Caution ;
Ma tête qu’on cassera l’industrie, on parle de s’incruster ;
J’te dis qu’c’est pas rien que du style
Et si on crève personne n’a de rustine
Si on crève personne n’a de rustine
Si on crève personne n’a de rustine
 
[Hi-Tekk]
Mes yeux ne se ferment plus, l’insomnie me guette
Mes nerfs se manifestent. Je suis le sentiment confus de Jack
Mon but : le drame
Mon rap est violent comme un flic des stups suspendu
Qui devient son propre suspect
Substance morte, suspens, puis-je prends l’autre tunnel :
J’esquive les nuisances, bordel putain, trafic d’organes
Transacs puissantes : mortels butins !
 
[Nikkfurie]
Le mic ma harpe, ma hargne, mon harpon, ma rage
Je parle mal et fais face au “calibres racistes”
J’suis un animal abyssal dans une manif’ massive :
9.3 amiral radical dans un naïf navire
 
[Refrain] x2